L’effet négatif du « transfert primes / points » sur le montant de la GIPA :

un énième avatar de l’arnaque que constitue le protocole PPCR.

 

La GIPA (Garantie Individuelle du Pouvoir d’Achat) est un complément financier dont le montant a, théoriquement, vocation à couvrir l’écart éventuel entre l’évolution du traitement sur les quatre années antérieures et celle de l’inflation constatée de l’indice des prix à la consommation sur cette période de référence.

Les indemnités (ISOE part modulable, REP/REP+, ISSR, IMP...) et les heures supplémentaires ne sont pas prises en compte dans le calcul du montant de la GIPA.

Le décret 2019-1037 du 8 octobre 2019 prolonge pour l’année 2019 l'indemnité dite de Garantie Individuelle du Pouvoir d'Achat. Pour la mise en œuvre de la GIPA 2019, la période de référence est fixée du 31/12/2014 au 31/12/2018.

Le taux de l'inflation sur cette période s’élève à 2,85 %. La valeur moyenne annuelle du point s’élève à 55,5635 euros pour l’année 2014 et à 56,2323 euros pour l’année 2018.

Il n’y a aucune démarche à effectuer, la GIPA est versée automatiquement par l’administration à ses bénéficiaires (ligne codée "201480 : GARANTIE POUVOIR D'ACHAT" sur le bulletin de paye).

Le décret ayant été pris le 8 octobre 2019, il faudra attendre plusieurs mois pour que le versement soit effectif.

La formule ci-dessous permet de savoir si vous pouvez prétendre au versement de la GIPA 2019 et de calculer son montant. Il suffit d’utiliser l’indice majoré (IM indiqué sur la feuille de paye) détenu au 31/12/2014 et au 31/12/2018. 

Montant GIPA 2019 = (votre IM au 31/12/2014 x 55,5635 x 1,0285) - (votre IM au 31/12/2018 x 56,2323)

 

Utilisez notre calculateur pour savoir si vous pouvez bénéficier de la GIPA 2019 et calculer son montant : CLIQUEZ ICI. 

 

Si votre indice a très peu augmenté ou si votre indice est resté identique, c’est à dire si vous n’avez pas changé d’échelon ou obtenu de promotion de grade (promotion à la hors classe ou à la classe exceptionnelle) sur la période comprise entre le 31 décembre 2014 et le 31 décembre 2018, vous êtes concerné(e).

Quelques exemples. La GIPA 2019 concerne des professeurs et des CPE :

- au sommet de la classe normale (échelon 11) depuis le 31 décembre 2014 (tous corps) et qui n’ont pas été promus à la hors classe en 2018. Le montant de la GIPA 2019 est dans ce cas de 526,09 euros pour un professeur agrégé et de 264,52 euros pour un professeur certifié, d’EPS, un professeur des écoles, un PLP ou un CPE.

- au sommet de la hors classe depuis le 31 décembre 2014 (3ème chevron de l’échelon 4 (HeA3) pour les professeurs agrégés ; échelon 6 pour les professeurs certifiés, d’EPS, PLP, PE et CPE) et qui n’ont pas été promus à la classe exceptionnelle en 2018. Le montant de la GIPA 2019 est dans ce cas de 655,98 euros pour un professeur agrégé et de 153,93 euros pour un professeur certifié, d’EPS, un professeur des écoles, un PLP ou un CPE.

 

L’effet négatif du « transfert primes / points » sur le montant de la GIPA : un énième avatar de l’arnaque que constitue le protocole PPCR.

Le « transfert primes / points », instauré lors de l’application du protocole PPCR, est une opération blanche qui permet d’avoir un indice majoré supérieur (sans augmentation du traitement net puisqu’une somme équivalente est déduite) ce qui est profitable aux fonctionnaires uniquement au moment de faire valoir leurs droits à la retraite (tant que leur pension civile est calculée sur la base de l’indice détenu durant les six derniers mois de la carrière).

- Les 4 points d’indice qui ont été ajoutés en janvier 2017 dans le cadre du « transfert primes / points » sont pris en compte dans le calcul de la GIPA. Or, ces 4 points d’indice n’ont pas fait augmenter le traitement net et n’ont donc aucun effet sur la perte de pouvoir d’achat que la GIPA est censée compenser. Cela conduit à la diminution du montant de la GIPA.

- Professeurs agrégés : A l’exception des 4 points d’indice attribués dans le cadre du « transfert primes / points », le sommet de la classe normale (indice majoré 821 en 2014, indice majoré 825 en 2018) et le sommet de la hors classe (indice majoré 963 en 2014, indice majoré 967 en 2018) n’ont fait l’objet d’aucune revalorisation entre le 31 décembre 2014 et le 31 décembre 2018. Sans la prise en compte des 4 points d’indice du « transfert primes / points » dans le calcul du montant de la GIPA, le montant de la GIPA 2019 serait de 751,02 euros au lieu de 526,09 euros (échelon 11 de la classe normale) et serait de 880,91 euros au lieu de 655,98 euros (3ème chevron de l’échelon 4 (HeA3) de la hors classe).

- Professeurs certifiés, d’EPS, des écoles, PLP et CPE : A l’exception des 4 points d’indice attribués dans le cadre du « transfert primes / points », le sommet de la classe normale n’a été revalorisé que de 2 points entre le 31 décembre 2014 et le 31 décembre 2018 (indice majoré 658 en 2014, indice majoré 664 en 2018). A l’exception des 4 points d’indice attribués dans le cadre du « transfert primes / points », le sommet de la hors classe n’a été revalorisé que de 6 points entre le 31 décembre 2014 et le 31 décembre 2018 (indice majoré 783 en 2014, indice majoré 793 en 2018). Sans la prise en compte des 4 points d’indice du « transfert primes / points » dans le calcul du montant de la GIPA, le montant de la GIPA 2019 serait de 489,45 euros au lieu de 264,52 euros (échelon 11 de la classe normale) et serait de 378,86 euros au lieu de 153,93 euros (échelon 6 de la hors classe).

- 5 points d’indice supplémentaires ont été ajoutés en janvier 2019 dans le cadre du « transfert primes / points ». Le calcul de la GIPA 2020 sur la période de référence allant du 31/12/2015 au 31/12/2019 prendra donc en compte 9 points d’indice ajoutés dans le cadre du « transfert primes / points ». Or, ces 9 points d’indice n’ont pas fait augmenter le traitement net et n’ont donc aucun effet sur la perte de pouvoir d’achat que la GIPA est censée compenser. Cela provoquera une nouvelle diminution du montant de la GIPA, voire l’impossibilité d’en bénéficier, notamment pour les professeurs certifiés, d’EPS, des écoles, les PLP et les CPE, corps pour lesquels le montant de la GIPA est déjà particulièrement dérisoire.

 

Le SIES s’est toujours opposé au protocole PPCR et à ses conséquences (rythme unique d’avancement à l’ancienneté, modification des règles pour la promotion à la hors classe, suppression de la bi-admissibilité, suppression de la notation remplacée par une scandaleuse évaluation par compétences dans le cadre des rendez-vous de carrière). Les syndicats signataires du protocole PPCR sont responsables de la perte de perspectives d’avancement d’une grande partie de la profession, sans avoir obtenu la moindre revalorisation significative du traitement pour l’ensemble. Ces syndicats ont entériné l’absence de prise en compte de la valeur et du mérite professionnel et du parcours individuel des professeurs et des CPE.

 

GrilleS indiciaireS et traitements :

- Professeurs de Chaires Supérieures

- Professeurs Agrégés

- Professeurs bi-admissibles à l'agrégation

- Professeurs Certifiés, professeurs d'EPS, PLP, CPE

 


Retour page d'accueil


Pour adhérer au syndicat indépendant, cliquez ICI